Qu’est ce que l'hypnose Médicale

L’hypnose consiste à placer une personne dans un état hypnotique ; cet état est semblable à celui que vit une personne, lorsque toute son attention est portée sur une seule chose (état de concentration maximale qui fait oublier tout ce qu’il y a autour).                                            Le patient hypnotisé reste maître de ses actes.

L’hypnose médicale s’est développée plus récemment et utilise les principes de l’hypnose principalement à des fins antalgiques, sédatives et/ou psycho-thérapeutiques.

Les indications de l’hypnose médicale sont nombreuses et variées :

  • Les troubles du sommeil, obsessions, troubles dépressifs, surmenage… ;
  • Les troubles du comportement alimentaire ;
  • Les migraines ;
  • Les troubles sexuels ;
  • En gastro-entérologie : les ulcères, les colites ;
  • En cardiologie : l’hypertension artérielle, certains troubles du rythme cardiaque … ;
  • En gynécologie et obstétrique : les troubles de la grossesse, l’infertilité, les troubles du cycle menstruel, l’accouchement, … ;
  • Les affections dermatologiques…

 

L’hypnose peut être une pratique intéressante pour soulager les douleurs aiguës ou chroniques, qui accompagnent de nombreuses pathologies.


L’une des applications les plus répandues de l’hypnose médicale est son utilisation en anesthésie.
Elle permet dans ce contexte de :

  • Favoriser la pratique de soins en ambulatoire ;
  • Faciliter certains examens médicaux stressants ou douloureux ;
  • Réduire le stress du patient et le mettre en confiance avant une intervention chirurgicale.
  • Réduire l’usage des anesthésiques et ainsi les effets indésirables associés à ces produits.


Au cours d’une séance d’hypnose, le thérapeute peut recourir à différentes techniques, notamment :

  • Des techniques linguistiques : l’utilisation de mots simples et positifs, les reformulations, le changement dans le rythme du langage, l’accentuation sur certains mots importants ;
  • Des techniques relationnelles : l’instauration et le respect d’une distance avec le patient ;
  • Des techniques de focalisation pour amener le patient à se focaliser sur un objet, une image ou une fonction du corps ;
  • Les suggestions ouvertes (invitations) ou fermées (consignes) qui guident le patient tout au long de la séance d’hypnose.


Enfin, l’hypnose peut être utilisée en prévention, notamment grâce à l’autohypnose. Elle incite le patient à devenir acteur de sa propre santé et l’aide à développer des ressources pour gérer sa maladie, ses troubles et ses conséquences.

 

Ci-dessous quelques articles qui regroupent beaucoup d'informations sur l'hpnose médicale.

Article FemininBio "L'hypnose contre douleur, souffrance et inconfort, par le Dr Jean Becchio"

Article Cerveau Et Psycho N°129 "Quand l’hypnose libère la conscience".